L’histoire VAE de Mr I.

Histoire VAE
« J’étais coincé, la VAE m’a ouvert une porte »

Mr I. nous raconte son histoire VAE, le  jour « J » du Jury VAE et ses projets pour demain.

Mr I. a 32 ans.
Parti de Mayotte , il arrive en France métropolitaine en 2009.  Mr I.  a au départ un BEP Secrétariat Comptabilité et développe son expérience professionnelle en accueil, comptabilité et secrétariat auprès d’associations et d’administrations.
Il démarre son histoire VAE pour obtenir un BAC Professionnel Accueil, relation clients et usagers en 2018, après avoir obtenu sa recevabilité.
Son but : faciliter sa recherche d’un emploi plus stable, et accéder à des emplois plus qualifiés en CDI.

CMAVAE : Bonjour,on s’est rencontré la première fois en  2017, on est en mai 2019, comment allez-vous ?

Mr I. : Je vais bien, je suis très content

CMAVAE : Ca  s’est passé comment le jour de votre Jury VAE ?

Au début j’avais le stress, la pression et après je me suis laissé aller, j’ai répondu aux questions, je me suis présenté, j’ai présenté mon parcours, mes motivations, pourquoi je faisais une VAE et ça, pendant 7 minutes. Quand je suis rentré dans la salle, le jury était souriant, ils étaient 6, chacun a posé 3 questions. Mais ça s’est bien passé.

CMAVAE : Comment avez-vous appris le résultat?

Mr I. : J’ai reçu un courrier. Ca m’a surpris, j’avais un doute même si  j’avais en même temps de l’espoir. J’ai validé 100% du diplôme.

CMAVAE: Pourriez-vous me dire en deux mots ce que la VAE vous a apporté ?

Mr I. : Un bac professionnel  et je suis très content.
Et aussi un grand changement. Sans le bac, j’étais bloqué, coincé, ça m’a ouvert une porte.

CMAVAE : Avez vous un conseil à donner à ceux qui pensent faire une VAE?

Mr I.: D’abord bien s’orienter au départ, pour choisir le diplôme. Et puis aller de l’avant, s’accrocher à sa motivation, se redire dans les moments plus difficiles , pourquoi on le fait.

C’est vrai que c’est long et qu’il y a beaucoup de rédaction. Il faut rédiger chaque jour. Mais quand on connait bien ses compétences, ça peut aller vite, tout dépend du rythme de chacun. C’est individuel.

CAMAVAE : Qu’est ce qui vous a aidé dans cette histoire VAE?

Mr I.: L’accompagnement de la conseillère du  DAVA m’a beaucoup aidé. Le groupe aussi, quand on a fait un jury blanc.

Et puis aussi je suis venu travailler dans un tiers lieu : j’avais accès quand je voulais à un ordinateur, c’était très convivial.

CMAVAE : Et maintenant, quelles sont vos envies ?

Mr I : Et maintenant, j’ai envie de plus, je veux un bac +2.
J’ai réussi les tests pour intégrer un BTS Gestion de la PME en alternance et je cherche activement un employeur pour commencer à la rentrée prochaine.

CMAVAE vous remercie pour votre histoire VAE Mr I. et vous souhaite bon vent pour vos projets.

 

 

Vous aimez ? Partagez sur les réseaux sociaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *